Annabel – Artiste Peintre & Designer

Annabel – Artiste Peintre & Designer

r34

En plein cœur de Marseille et plus précisément au 115, rue de Breteuil, réside une créatrice aux multiples talents. Pour illustrer notre rubrique Nouvelles Tendances, nous sommes partis à la rencontre d’Annabelle Pichaud, alias AnnaBel et de son univers enchanteur.

Passer la porte de ce charmant appartement haussmannien, c’est s’accorder une pause, suspendre le temps pour profiter de tout ce que notre artiste a à offrir et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’AnnaBel est d’une grande générosité. Pour comprendre son cheminement pictural, il faut évoquer en quelques lignes son passé et saisir ce qui la pousse à aller aujourd’hui toujours plus loin dans la création.

AnnaBel a grandi à Carpentras et a vécu de nombreuses années en région parisienne avant de revenir dans le Sud pour s’installer à Marseille. Elle qui avoue avoir sans cesse dessiné ou peint, même pendant ses cours, est diplômée de l’École du Louvre et de l’IACC (Institut d’Art Conservation et Couleur) où elle a appris le métier de restauratrice de tableaux qu’elle exercera entre autres dans le fameux atelier de restauration de Sylvaine Brans, travaillant sur des chefs-d’œuvre du Louvre.

Même si le dessin très classique l’a toujours attirée, le contemporain a su se faire une place dans son cœur. Aujourd’hui, AnnaBel s’épanouit pleinement dans son atelier marseillais. Véritable lieu de rassemblement, elle y donne de nombreux cours qui ne désemplissent pas. Ses élèves, enfants comme adultes, découvrent le plaisir de la création qu’elle enseigne avec passion. Elle les initie au dessin, à la peinture, à la copie de tableaux, au modelage ou encore à l’apprentissage des techniques. Fusain, sanguine ou peinture, nos artistes en herbe pénètrent avec émerveillement dans ce monde artistique qu’elle sait mettre à leur portée.

Côté personnel, AnnaBel prend également du temps pour élargir le spectre de son savoir-faire. Sans cesse en recherche de renouveau, elle s’est mise à exposer, encouragée par son entourage. Ainsi le carrousel du Louvre ou le salon Maison & objet ont pu accueillir ses créations. Aujourd’hui, ses toiles se sont vues complétées par des objets comme des bijoux, des plateaux ou des tables. Son public lui trouve des inspirations japonisantes qui appellent à l’apaisement. Peut-être est-ce la belle harmonie des teintes qu’elle met en avant qui donne ce sentiment de plénitude au spectateur attentif ou bien l’admiration qu’elle porte au peintre dominicain coréen Kim En Joong qui l’a poussée à explorer le monde de l’abstrait…

AnnaBel interagit avec ses outils de façon impressionnante : spatule, pinceau, couteau à peindre, sa quête de technique est insatiable, pourvu qu’elle y éprouve du plaisir. En distillant ça et là ses touches de peinture, elle renvoie un lyrisme de toute beauté. Le souvenir de la couleur du ciel ou un reflet sur un rocher sont autant de douces sensations qui montent en elle et guident sa main qui s’élance sur sa toile. C’est d’ailleurs souvent dans le calme absolu de la nuit qu’elle est la plus productive. Alors, naîtra au petit jour une œuvre dégageant une belle énergie qui partira raconter son histoire dans la demeure de l’acquéreur, non sans laisser au passage un petit pincement au cœur de notre créatrice.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Comments are closed.