Catherine Bailhache – Artiste peintre

Catherine Bailhache – Artiste peintre

Lavandes du Vercors

Catherine Bailhache avait déjà dévoilé son travail au sein de l’édition précédente, elle revient au sein de ce nouveau numéro pour partager à nouveau ses œuvres. Cette passionnée qui a grandi un pinceau à la main a d’abord été professeur en mathématique avant de se consacrer pleinement à son art. Lorsqu’elle peint durant des moments de solitude, elle prend soin de se sensibiliser à cet univers sensible en parcourant un grand nombre de techniques. Sa curiosité va d’ailleurs la pousser à apprendre aux côtés de nombreux maitres tels que Franck Janca, Christian Jequel ou encore Jean-Jacques Devismes et Alain Marie. Un passage d’apprentissage qui a façonné l’expression créative de l’artiste. Toujours en quête de savoir, Catherine participe aux cours du soir aux Beaux-Arts, à des stages de peinture et très vite elle s’entoure d’artistes avec lesquels elle part en escapades chaque année pour stimuler son imaginaire.

Au fils des expositions et des rencontres, l’artiste Catherine Bailhache a développé sa signature, elle a plongé à corps perdu dans son for intérieur pour exprimer toutes les sensations que lui procure la nature. Les paysages, la faune et la flore rayonnent sur ses toiles, mieux qu’une photographie, ces instants capturés deviennent sensoriels sous les pinceaux ou les couteaux de la peintre. En couvrant sa toile de lin sur le motif ou au sein de son atelier, Catherine replonge dans ses souvenirs pour en faire ressortir sa propre interprétation de cet espace à ciel ouvert qui est venu se graver au sein de sa mémoire.

La peinture lui offre la possibilité d’être libre, voilà pourquoi durant les premiers instants de la pandémie, en plein confinement, elle s’est mise à peindre pour s’évader. L’intensité de son expression reste inchangée, mais son style vogue vers de nouvelles ambiances et l’ajout de personnages. Elle déclare : « Mes toiles racontent des instants, elles contiennent des moments merveilleux au cœur de la nature où l’on voit ses éléments et des couleurs folles.Mes yeux continuent de se poser partout, regard différent depuis le confinement, sélectionnant les moments à raconter. Je suis fidèle à ma curiosité ».

Ainsi, à l’aide de son matériel et de sa palette, Catherine Bailhache a de nouveau utilisé le monde des arts pour s’évader et pour goûter à la liberté, même spirituelle. Un désir si fort que sa bienveillance est venue s’infuser dans chaque tableau. Elle se promène, son regard capture et ses mains entament une expression spontanée afin de retranscrire la beauté de l’environnement, mais aussi un sentiment d’apaisement. À chaque œuvre, elle nous propose un nouveau voyage…

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.