Claire LAURENT – Artiste peintre

Claire LAURENT – Artiste peintre

2-Camouflage - 0,60 x 0,80m- Claire Laurent

Après avoir commencé plusieurs formations, dont les beaux-arts qu’elle arrête en cours de cursus, c’est en 2002, soit 20 ans après, que Madame Claire Laurent finit une formation complète aux arts et métiers. Elle obtient avec mention félicitation deux diplômes, de peintre en décoration avec décors panoramiques et imitation de matière.

Affiliée à la maison des artistes depuis 1998, cette touche-à-tout, pour qui l’art est avant tout un collectif, commence par mettre en application les idées des autres. Passionnée à ses débuts par le Street-art, elle peint sur des grands formats, voire des bâtiments, aussi bien des fresques que du trompe-l’œil, voire des faux plafonds. Son art est utilisé avant tout pour du partage, et sa rencontre avec l’Office Municipal de la Jeunesse de Cran-Gevrier (Haute-Savoie) aura un impact important sur sa vie car elle découvrira son besoin de travailler avec les jeunes pour les aider à développer leurs idées.

Inspirée par Monory, artiste qui utilise le monochromatique bleu pour mettre en valeur des émotions telles que l’effroi, elle utilise cette méthode plutôt pour toucher la sensibilité, puis se dirige vers le réaliste, parfois le surréaliste, sur ses toiles souvent aux couleurs primaires.

Après des débuts difficiles dans des milieux fermés, elle se dirigera vers des ateliers collectifs lui permettant de mettre plus en valeur ses toiles, dont elle a réduit le format pour pouvoir les rendre accessibles à tous et à travers le monde. Elle expose dans quatre galeries différentes : la Galerie RayLab à Tenay :  https://www.galerie-raylab.com/galerieraylab , la Galerie d’Art du Quai à Saint Rambert en Bugey : https://galerieartduquai.fr/, la Galerie Art Plus : https://www.facebook.com/profile.php?id=100075016928160 et l’Association La Palette des arts à Ambronay : https://lapalettedesarts.fr/, toutes situées dans l’Ain. Son passage du Street-art à la toile lui réussit puisqu’elle arrive à vendre beaucoup de peintures, notamment ses renards.

Aujourd’hui, en plus de ses œuvres, elle a suivi une formation de développeur web front end et propose des sites vitrines.

Revenant à ses premiers amours, elle prépare également, pour juillet/août 2022, la conception et la réalisation d’un décor mural pour le « Khrôma Festival » de la ville de Tenay (dans l’Ain), dédié à la musique, aux arts visuels et à la mise en couleur des façades de la Ville. Le Khrôma Festival : https://www.khroma-festival.fr/ a pour objectif de valoriser le territoire et le patrimoine de la commune.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.