Hélène Weber – Artiste plasticienne

Hélène Weber – Artiste plasticienne

Lumières du jour I jpg

L’art est arrivé très tôt dans la vie d’Hélène Weber, enfant déjà, elle aimait dessiner et s’exprimer au travers des couleurs. Alors que sa famille ne valorise pas ses aptitudes en dessin, elle entreprend des études plus classiques et surtout, moins controversées pour l’époque. Toutefois, elle se voit offrir des cours pour développer son esprit créatif, c’est ainsi qu’elle découvre la peinture, puis sur porcelaine et va ainsi pouvoir se sensibiliser à ce monde des arts si fascinant pour elle. Plus tard, elle aura l’opportunité d’entreprendre des études académiques d’abord à la Kuntsgewerbehochschule de Hanovre en Allemagne, ensuite à la HEAD (Haute École d’Art et de Design) à Genève qu’elle terminera diplômée.

Si la nature est une de ses sources d’inspiration privilégiée, sa contemplation, cette méditation intime et silencieuse est le chemin de sa créativité. Travaillant en technique mixte, les interventions successives se superposent en strates faites de structures et de transparences alternées. Ainsi, l’expérience intérieure donne à voir le voyage que l’esprit entreprend lors de son processus créatif.

Alors naturellement une partie de cette inspiration se retrouve dans son travail, la terre, le sable, le jus de végétaux et bien plus encore deviennent des médiums criant d’authenticité. La nature est partout, elle englobe l’esprit sensible de l’artiste qui prend soin de la mettre en lumière par un savant jeu de matières. Les superpositions, les jeux d’ombre, tout une succession d’évènements interviennent pour que le paysage émerge peu à peu… De cette expression libératrice va naître une œuvre dans laquelle notre regard va entrer en dialogue, on découvre peu à peu la personnalité de l’artiste, on se surprend aussi à s’approprier son travail impactant.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.