La villa Médicis – l’antre des artistes

La villa Médicis – l’antre des artistes

Villa-Medicis-3-Jean-Pierre-Dalbera
Villa Médicis (c) Jean-Pierre Dalbéra

La villa Médicis, l’antre des artistes

La villa Médicis (ou Villa Medici en italien) est un palais perché sur le mont Pincio à Rome. Bâtie autour de l’année 1564 par l’architecte Giovanni Lippi et par son fils l’architecte Annibale Lippi, elle se trouve sur l’emplacement des anciens jardins de Lucullus. Ses jardins s’étendent sur 7 hectares, avec fontaines, sculptures et pins parasols, et nous offrent l’une des plus belles vues sur la capitale italienne. La villa en elle-même est un haut lieu d’art et de culture, puisqu’elle héberge l’Académie de France à Rome. Il s’agit d’une institution artistique française qui accueille des artistes prometteurs de tous les horizons et de diverses disciplines. Ils peuvent ainsi y développer leurs projets créatifs pendant une année. La villa est ainsi devenue l’un des plus importants leviers du rayonnement de la France à l’étranger.

Villa-Medicis

Une résidence d’artistes prometteurs

L’Académie de France à Rome est aujourd’hui ouverte internationalement à tous les champs de la création artistique : peinture, musique, architecture, restauration des œuvres d’art et des monuments, mais aussi l’histoire et la théorie des arts. De prestigieux artistes sont passés par ce lieu gorgé d’histoire : des peintres comme Ingres, Carpeaux ou Fragonard, l’architecte Garnier, des compositeurs comme Berlioz ou Debussy… et plus récemment, l’écrivain Yannick Haenel ou le musicien Magic Malik. La Villa Médicis a, en effet, pour mission d’accueillir des artistes et des chercheurs, pour les aider à créer ou mûrir une œuvre.

Chaque année, ils sont donc 15 pensionnaires environ à y vivre pendant douze mois. Ils sont sélectionnés par un jury indépendant, après un concours ouvert à toutes les nationalités, sans limite d’âge. Il y a environ 600 candidatures déposées chaque année ! Grâce à ce programme, les pensionnaires peuvent bénéficier du soutien d’un mentor, et rencontrer de nombreux artistes qui participent aux évènements organisés régulièrement dans la villa. Aujourd’hui, plusieurs types de résidences à la Villa Médicis sont possibles, selon les objectifs des artistes. En plus de pensionnaires, ils peuvent également être hôtes en résidence ou lauréats.

Villa Médicis (c) Jean-Pierre Dalbéra

Un joyau à découvrir

À côté du travail des pensionnaires, la Villa est aussi un lieu ouvert au grand public. Vous pouvez venir la visiter tous les jours sauf le lundi. La visite historique vous fera découvrir les aspects architecturaux de la villa et des jardins. La visite archéologique, elle, intitulé « l’Antiquité cachée », vous fera accéder aux espaces inédits et plus rarement accessibles. Pour s’imprégner mieux encore de la beauté et de la paix de cet endroit, il est possible de séjourner à la villa Médicis, en louant une chambre historique.

De nombreux évènements sont également organisés : chaque semaine a lieu « Les Jeudis des plus jeunes », lors desquels des chercheurs et des grandes figures de la création sont invités pour animer des ateliers destinés à faire découvrir les métiers de l’art aux élèves et étudiants de tous âges. Le soir, les chercheurs peuvent partager leur travail avec le public lors de performances, démonstrations, concerts ou projections. Depuis quelques années, la villa Médicis présente également des expositions et spectacles élaborés par ses pensionnaires. Le but : démocratiser la culture.

Villa Médicis (c) Jean-Pierre Dalbéra
Vous avez aimé cette article ? Partagez-le

Comments are closed.