Marguerite Monticelli – Artiste peintre

Marguerite Monticelli – Artiste peintre

Grand_nu_allongé

Vous souvenez-vous de Marguerite Monticelli, une artiste passionnée qui nous avait déjà honorés de sa présence lors du précédent numéro ? Elle revient pour partager une nouvelle fois sa peinture riche en symbolisme et en émotion. Marguerite est née dans une famille d’artistes, la fibre créative circule au sein de l’arbre généalogique et elle n’y échappe pas. Très vite, elle intègre l’Académie Mazeret et se lance dans le monde de la création.

Elle construit son imaginaire au fil des voyages et des rencontres, se plaît à admirer la nature et ses beautés uniques. De son regard d’artiste, elle entrevoit la poésie de ces instants pour ensuite la figer sur la toile. La mer, la vie, le ciel et bien d’autres muses sont mis en avant au sein de chaque œuvre par le biais d’un somptueux jeu de formes et de couleurs. À chaque coup de pinceau, elle se laisse gagner par la liberté et s’abandonne à sa créativité. Les ressentis, les souvenirs et toutes les influences qui ont ponctué sa vie ressurgissent pour devenir un élan de partage sensoriel…

Marguerite Monticelli s’exprime au travers d’une peinture à l’huile noire, un mélange provençal de poudre de plomb et d’huile de noix. Une technique qui conserve la beauté et la pigmentation des couleurs durant longtemps. Ainsi, son travail devient intemporel, ses visions et expressions symboliques inspirées du cubisme sont immobilisées sur les toiles. Néanmoins, la matière n’est pas sa seule alliée, la lumière intervient également dans son art. Chaque rayon, chaque reflet ou jeux d’éclairage laisse percevoir une autre facette de ses œuvres. Autrement dit, le soleil est également un acteur de cette transmission. Au point que l’artiste s’amuse à dire : « On ne peut pas peindre la lumière si on n’est pas lumineux à l’intérieur. »

Lors de la précédente édition du magazine, Marguerite confiait : « J’ai épousé la peinture, elle est mon seul grand amour. » Une phrase poignante et pourtant si révélatrice de sa passion. Grâce à l’art, l’artiste se raconte et laisse parler son imaginaire, chaque œuvre devient alors un roman. Nos yeux lisent ce témoignage, ce récit vibratoire. Les nuances, les lignes, les formes géométriques et l’harmonie, tout est un élément qui nous interpelle. Alors, petit à petit, on se laisse bercer par la sensibilité de l’artiste. Ce chemin bienveillant nous mène à notre propre interprétation…

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.