Marie-Françoise MARTIN – Trompe-l’œil de chevalet

Marie-Françoise MARTIN – Trompe-l’œil de chevalet

2019-Composition(61x50cm)

Peintre autodidacte depuis 1991, passionnée de trompe-l’œil avec la découverte du livre de Cadiou et Gilou, maîtres du genre, je me suis perfectionnée à la pratique de cette technique exigeante qui demande beaucoup de rigueur et de temps depuis 2010.
Mes toiles sont réalisées à la peinture à l’huile sur toile de lin.

La mise en scène de mon modèle peut prendre plusieurs jours . Un projecteur laisse apparaître les ombres et les lumières qui feront surgir les objets de la toile. La réalisation de l’œuvre commence par un dessin très précis du modèle. 3 couches de peintures appliquées avec un médium de plus en plus gras sont nécessaires pour parvenir à un rendu parfait. Enfin, l’ajout de glacis permet d’obtenir la couleur souhaitée.
Environ 200 h sur 3 mois sont nécessaires à la réalisation d’une œuvre.

Mon objectif est donc d’utiliser les techniques ancestrales du trompe-l’œil pour mettre en scène des objets actuels, ordinaires et les sublimer grâce à la magie de l’ombre et de la lumière.

Quelques dates :
– Décembre 2016 : Adhésion au groupe « Trompe-l’œil Contemporain »
– Octobre 2017 / janvier 2018 : Participation à l’exposition « Trompe-l’œil /Réalité » au Museum im Schafstall à Neuenstadt (Allemagne)
– Juin 2018 : exposition « l’illusion du réel » Galerie l’Aquarelle de Grez-Neuville (49)
– 30 Août / 8 septembre 2019 : exposition « Réalisme ou 3ème dimension » Espace Artistique de l’Anjou à Angers

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le

Comments are closed.