Méline MAMET – Artiste peintre

Méline MAMET – Artiste peintre

22---__Urban-Childhood__

C’est en 1993 que je commence à œuvrer dans le domaine des Arts Graphiques, rencontrant à cette occasion divers Artistes Peintres. 

Autodidacte de 1993 à 2006, j’ai travaillé ensuite en atelier de peinture. Attiré par l’Art pictural et sculptural depuis de longues années par le biais d’un oncle Artiste Peintre, j’ai décidé de consacrer aussi ma vie à cet Art, utilisant des techniques mixtes, peinture à l’huile, huile sèche et acrylique.

La peinture est un exutoire et aussi une manière de vivre. Pouvoir exprimer ce que je ressens et pouvoir ensuite le partager avec autrui donne un grand sens à ma vie.

 C’est aussi créer une autre dimension de la réalité.

Longtemps intéressée par les maîtres caravagesques (tel que Valentin de Boulogne et Simon Vouet. 

Mais aussi Amedeo Modigliani, Picasso, Braque, Suraud, Couaraze…), je me consacre désormais à mon propre style, alliant l’antique et le moderne. 

La peinture ne doit pas forcément être une photo ou un miroir, c’est aussi de la poésie. 

C’est avant tout de la création. Révéler ce que l’on a au plus profond de soi et pouvoir l’exprimer à sa manière. 

La peinture offre cette grande liberté.

Mon style et mes œuvres se définissent aujourd’hui comme l’expression d’une dualité intitulée “INCARNATION”. 

Ayant toujours été fascinée par les statues antiques pour la puissance et l’élégance qu’elles dégagent, ainsi que leur intemporalité, j’exprime, d’une part, dans le choix de mes sujets, des fonds abstraits, et d’autre part des sujets antiques. 

La statue, représentant ces derniers, évoque le solide d’une existence infinie et non éphémère. Nonobstant le fait que la pierre est vivante, 

les statues, elles, ne le sont pas. L’abstrait, même si celui-ci est vieux d’au moins 35 000 ans, est perçu aujourd’hui comme contemporain.

Les statues sont ici humanisées, rendues presque vivantes, et pourtant elles apparaissent parfois de façon spectrale, retrouvant alors l’éphémère.

C’est aussi la réalité de nos existences fragiles et temporaires. 

Les fonds abstraits représentent une certaine dureté, contrastant ainsi avec les personnages transparents qui évoquent la douceur.     

Je résumerais mon amour pour la peinture en quatre mots :
Liberté, sincérité, émotion et partage.

Je suis toujours à la recherche du partage, lors de mes expositions afin de pouvoir rencontrer, échanger, dialoguer et passer un merveilleux moment. 

Ces manifestations picturales, très enrichissantes, sont pour moi des moteurs puissants qui permettent ces échanges d’émotion, 

car là est mon but :Toucher le cœur, l’âme et la vie des gens.

CV

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le

Comments are closed.