Olivier Claudon – Artiste

Olivier Claudon – Artiste

9_Brâme

Amoureux de la faune et de la flore, Olivier Claudon peint la nature, au grès de ses envies et de ses coups de cœur. Il nous avait déjà fait l’honneur d’être présent lors de la précédente édition du magazine, un moment de partage durant lequel il nous avait montré son affection pour la Vache Vosgienne et les animaux de sa région. Il est de retour, les bras tout autant chargés de toiles et l’envie d’utiliser sa sensibilité pour éveiller les consciences…

En dessinant et en peignant la faune, Olivier Claudon l’étudie, l’observe avec humilité et il tente de pénétrer dans cet univers animalier. Depuis de nombreuses années, il prend conscience que les actions de l’homme ont des conséquences sur l’écosystème et l’équilibre naturel de la planète. Un sujet malheureusement impérissable qui le suit depuis de nombreuses décennies.

 

Au fil de son évolution, l’artiste va attirer notre regard sur les répercussions du réchauffement climatique, la déforestation et bien plus encore. Il nous confronte aux effets de notre impact, de notre quête de productivisme, de toujours plus de modernité et de confort. A travers sa toile « Rendez-vous de la dernière chance » peinte en 2012, il montre la fragilité du cercle arctique en arborant un ours, ambassadeur des pôles et dérivant dans la baie de Manhattan sur un petit morceau de banquise, venant plaider la cause animale face à des hommes qui parlent beaucoup et qui agissent peu contre le réchauffement.

Sur le même sujet, il nous interpelle avec sa toile « Dérive », une création sur laquelle on aperçoit un bateau de tourisme polaire face un iceberg à la dérive. La partie apparente est classique, mais sous la surface, la partie immergée nous dévoile un écosystème polaire menacé. Il se livre également de manière émotive dans son tableau accusateur « La liste rouge », une composition saisissante où l’artiste nous met face à une liste d’espèces en voie d’extinction. Des animaux fragiles qui nous fixent, nous interpellant, nous poussant à réfléchir à l’impact de nos gestes sur le cycle naturel de la vie sur terre…

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.