Roland Breitschmid – Artiste aux multiples talents

Roland Breitschmid – Artiste aux multiples talents

Huile sous verre. L:82cm H:82cm

Roland Breitschmid est un grand curieux, un artiste aux mille facettes dont la vie l’a amené à rencontrer de nombreuses formes d’expression. Bien qu’il mène une vie plutôt cartésienne, loin du monde des arts, il se découvre une passion pour cet univers au moment de prendre sa retraite. Peu à peu, à force de plonger un peu plus dans l’univers de la création, il ouvre son esprit et se lance dans le partage de son propre langage. Il parle avec les couleurs, se dévoile avec les matières et va peu à peu s’amouracher pour de nombreux médiums.

Il commence par la sculpture avec laquelle il aime tordre l’acier, préparer le bois et varier les plaisirs. Petit à petit, l’inspiration le dépasse, le mouvement aussi et il va de plus en plus prendre goût à cette envie de créer. Il se forme à la création de vitraux, rencontre le verre et l’inclut désormais dans ses compositions. Les expositions se succèdent, les connaissances s’accumulent et bientôt les rencontres et les coups de cœur sont de plus en plus nombreux. Roland Breitschmid développe sa technique au grès des envies et des opportunités, elle n’est pas figée, elle est libre et en lien direct avec ses ressentis.

Sculpteur sur acier, peintre sur verre, vitrailliste, l’autodidaxie l’a amené sur le chemin de nombreuses formes artistiques. Il se plait à montrer ce que l’on ne voit pas, à partager des créations sensorielles qui passent par une magnifique peinture sur verre. Les œuvres de l’artiste sont les fruits d’une impulsion spontanée, les couleurs ne sont pas réfléchies et les vibrations chromatiques se dévoilent au fil de la composition.

Il parle de son travail en disant : « C’est une expression libératrice et spontanée. Il faut savoir que je peins à l’envers, j’ajoute les teintes et je découvre l’œuvre finale après coup. Quand je retourne ma création, je dois l’accepter et je mets parfois une semaine à m’acclimater. Je n’ai pas de messages en la faisant, j’essaie de comprendre ce que j’ai fait après coup. Quelque part, je me confronte, je me laisse totalement aller et je me rencontre. Parce que lorsque je crée je suis dans un état second, je peins dans un état méditatif. »

Alors, on franchit volontiers la frontière des perceptibles aux côtés de cet artiste passionné. Notre regarde se promène sur les œuvres qui laissent entrevoir un autre monde, fait d’ombres et de reflets nuancés. Admirer le travail de l’artiste, c’est voyager par les sens, se concentrer sur les ressentis et se laisser bercer. Justement, retrouvez-le dans une exposition translucide au Bastille Design Center à Paris durant le mois de septembre.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.