Sonia Mandel – Sculptrice

Sonia Mandel – Sculptrice

Amour Masqué +onduline.Br copie

« Voluptueux, vivant, en mouvement, cultiver l’amour et la convivialité, ou encore en exprimant la joie et le bonheur de créer… Avec l’art, on n’est jamais seule ! Vous voyez pour moi, il faut simplement abattre les cloisons de la peur et oser. Je suis autodidacte, j’ai voulu me réaliser et j’ai simplement foncé ! »

Sonia Mandel se laisse séduire par une carrière artistique tardivement… Elle, qui avait si longtemps cultivé cette passion en silence, se laisse séduire par la sculpture après avoir été subjuguée par une œuvre en pierre, lors d’une exposition. Ce jour marque le début d’une belle aventure, à la fois sensible et épanouissante. Sonia entame un nouveau chemin, se forme par le biais d’ateliers libres, de rencontres et d’échanges. En totale autodidaxie, elle va explorer sa créativité et créer un style personnel et sensuel, appelé le « Mandel’art ». Plus tard, elle sera cotée par la cotation Drouot et devient membre de la fondation Taylor à Paris. Primée à de nombreux salons, particulièrement pour un premier prix de sculpture à Monaco et un prix Canaletto à Venise, elle est appréciée par les collectionneurs.

En travaillant la terre, la pierre d’albâtre ou encore le bronze, l’artiste va rendre hommage à la vie, à la beauté, au corps humain et à la féminité. Son inspiration vogue de sujet en sujet, elle explore en totale liberté pour offrir une expression authentique et symbolique. Chaque sculpture regorge d’amour, de musique et de mouvement, chaque œuvre prend la forme d’un message, se transforme en partage et devient un lien entre Sonia et celui ou celle qui regarde. La communication est cruciale pour elle, qui ressent le besoin de transmettre sa passion pour l’art en formant des élèves à la sculpture.

Sonia Mandel souhaite éveiller ou réveiller les consciences, elle témoigne et se libère par le biais des formes et des courbes. Un geste après l’autre, elle dévoile ses sensations et ses ressentis. Ainsi, au cœur de chaque création, existe une envie de partager cette vibration sensorielle, cette expression libre, déposée sans crainte. Au travers de ce partage, elle suggère un chemin au spectateur et l’invite à l’emprunter à sa manière, sous son propre prisme…

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Comments are closed.